Saint-Pierre et Miquelon

Dans le sillage des Terre-neuvas…

embarquez pour célébrer un demi-millénaire !

Le 21 octobre 1520, le navigateur portugais João Álvares Fagundes mettait le pied sur des îles désertes, connues aujourd’hui sous le nom de St Pierre et Miquelon. En 1536, Jacques Cartier en prenait possession au nom du roi de France. Ce petit archipel est tout ce qui reste de la Nouvelle-France, cette Amérique française qui s’étendait de Terre-Neuve à la Louisiane en passant par les grands lacs et la vallée du Mississippi et encerclait les colonies britanniques qui, deux siècles et demi plus tard et avec l’aide de la France, ont pris leur indépendance pour devenir les États-Unis.

De la pêche à la contrebande…

Ce petit bout de France a connu les vicissitudes habituelles des territoires convoités et déchirés entre grandes puissances rivales. L’enjeu en valait la peine : ses eaux comptaient parmi les plus poissonneuses au monde ! Pendant presque cinq siècles, tous les ports métropolitains ont
armé des dizaines de bateaux à la Grande Pêche
, sans parler des navires d’autres nationalités, jusqu’à l’effondrement de l’espèce précisément à cause de ce qui était devenu une extermination.
L’extinction de la morue n’a été évitée que de justesse par une interdiction totale stricte.

L’autre grande richesse du territoire ne dura qu’un temps, mais elle a permis aux îles d’entrer dans la légende! C’est à leur insu sans doute qu’Al Capone et consorts ont fait partie des bienfaiteurs de l’archipel grâce à la contrebande de l’alcool lors de la Prohibition aux Etats-Unis !
2020 est aussi le centenaire de cette époque bien particulière.

Destination ouest-atlantique

Consultez la mine d’or qu’est www.lheuredelest.org (à qui nous avons emprunté quelques photos, merci à l’équipe et aux photographes) pour plus de renseignements pour un séjour à terre.

Crédit J.Allen/R.Simmon -NASA
Crédit Wikipedia
Crédit JC L'Espagnole
Crédit lheuredelest.org
Crédit Carrerep
Crédit lheuredelest.org
Crédit Wikipedia
Crédit lheuredelest.org
Crédit lheuredelest.org
Crédit Murzabov
Crédit J.Allen/R.Simmon -NASA
Vu du ciel
Crédit J.Allen/R.Simmon -NASA
Drapeau de St-Pierre et Miquelon
Crédit Wikipedia
Hommage à Halifax -Canada.
Crédit Wikipedia
Crédit JC L'Espagnole
St Pierre
Crédit JC L'Espagnole
Crédit lheuredelest.org
St Pierre
Crédit lheuredelest.org
Crédit Carrerep
Phoques sur Anglade
Crédit Carrerep
Crédit lheuredelest.org
L'ile aux marins
Crédit lheuredelest.org
Crédit Wikipedia
Ile de Miquelon
Crédit Wikipedia
Crédit lheuredelest.org
Habitat
Crédit lheuredelest.org
Crédit lheuredelest.org
Le Petit St-Pierre
Crédit lheuredelest.org
Crédit Murzabov
Ville de Miquelon
Crédit Murzabov

Par la mer…

Pour traverser par mer, la période la plus favorable est évidemment l’été. De mai à août, la fenêtre est large.

La distance depuis les côtes atlantiques de métropole fait… 2020 milles, incroyable non? Soit un trajet de 2 à 3 semaines sur la route directe, mais les vents d’ouest sont dominants et il faudra vraisemblablement tirer des bords, avec l’inconfort et la fatigue matérielle que cela implique.
On prendra garde aux dépressions qui sévissent sur les Antilles ou en Mer des Caraïbes et peuvent avoir gardé de la puissance en remontant vers le nord-est. On se souvient de l’été 2017 et de son train de cyclones!

Il est possible de choisir une route nord pratiquement jusqu’en Islande, soit un trajet de 2550 milles environ; ou une route sud via les Açores. Les deux options offrent surtout des possibilités d’escales, sans particulièrement favoriser un bord ou l’autre. Peut-être la route sud permet-elle d’abattre un peu plus selon les conditions du moment, sans garantie…

Nord, directe ou sud, toutes les routes peuvent permettre d’espérer (ou de craindre, rayer la mention inutile) des icebergs: la limite des glaces va bien au sud du cap Race, la pointe sud-est de Terre-Neuve, même en été, période de fonte de la banquise: les cartes ci-dessous sont tirées des Pilot-charts de juillet (courbe en rouge) et août (courbe en bleu).

Il est peu probable de prétendre pouvoir échapper au brouillard, ce qui doublé avec les icebergs peut devenir une situation intéressante ! Créé par le choc entre le courant chaud du Gulf-stream et celui froid du Labrador, il règne plus de 120 jours par an et peut déferler comme une avalanche. NE PAS oublier la veille, électronique comme visuelle, totalement indispensable en plus d’être obligatoire, d’autant que les routes commerciales Amérique du nord - Europe passent à proximité et le coin est particulièrement fréquenté ! Petit rappel: la réglementation fait obligation au capitaine de tout navire dans du brouillard d’être présent sur la passerelle pendant toute la durée de celui-ci… Bon courage!
Les photos de glaces et de brouillard ont été prises en juin 2016 dans le canal entre St-Pierre et Terre-Neuve ! Les icebergs ne sont pas très gros certes, mais ils le sont plus que les voiliers ! (Merci à la famille Tissot-Charlod pour l’utilisation des clichés)

Les horaires de marée peuvent être trouvés sur le site du gouvernement canadien à l’adresse www.tides.gc.ca/fra/trouver/zone/26, sélectionner ensuite Saint-Pierre et choisir les dates souhaitées.
On les trouve aussi sur https://fr.tideschart.com/Canada/Nova-Scotia/Richmond-County/St_-Peter-Bay/ avec beaucoup d’autres renseignements intéressants pour les navigateurs dans les eaux canadiennes.

Le navigateur n’oubliera pas que de ce côté-ci de l’Atlantique et comme aux Antilles,
les couleurs du balisage latéral sont inversées :
cone rouge à TRIBORD en entrant, cylindre vert à BABORD
!

Les retours sont plus faciles puisque le vent pousse dans le bon sens, ils peuvent être musclés en toutes périodes. En principe, le route directe est la plus appropriée, sauf intérêt touristique vers une escale quelconque.

Origine: tides.gc.ca
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Pilot-chart juillet
Pilot-chart août
Brouillard de juin à août en %
Origine: tides.gc.ca
Marée, dates au format canadien!
Origine: tides.gc.ca
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
14 juin 2016
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
En face de St-Pierre, Terre-Neuve, 13 juin 2016
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod
13 juin 2016
Crédit photo: Dominique Tissot-Charlod

Embarquez…

Le confinement des ports étant toujours d’actualité en Amérique du Nord fin juin 2020 suite à la Covid 19, beaucoup de bateaux ayant prévu de partir au printemps et dans le courant de l’été 2020 ont reporté leurs programmes à 2021, avec un départ mi-mai et une escale en Islande. N’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact pour plus de renseignements.

D’ici là, il peut être judicieux de faire connaissance pour les équipages et de s’entrainer un peu sur les côtes métropolitaines avant d’aller fêter l’anniversaire du demi-millénaire et du centenaire de la Prohibition en 2021.

Si tous les bateaux peuvent participer, quels que soit leur pavillon, leur taille, leur équipement ou leur équipage, les dates de départ, les ports de départ et de retour, les conditions d’embarquement, sont à la discrétion des skippers et peuvent varier d’un bord à l’autre.

départ La Rochelle début juillet
départ St-Cast début juillet
départ La Rochelle en mai
départ la Rochelle 18 mai
départ de Bretagne en juillet
morutier de 1910 ayant travaillé 60 ans sur les bancs! Départ de Sète
départ La Rochelle début juillet
Flotte Espérance
départ La Rochelle début juillet
départ St-Cast début juillet
Providence
départ St-Cast début juillet
départ La Rochelle en mai
Petit Prince
départ La Rochelle en mai
départ la Rochelle 18 mai
Notre Dame des Flots
départ la Rochelle 18 mai
départ de Bretagne en juillet
Challenge 67
départ de Bretagne en juillet
morutier de 1910 ayant travaillé 60 ans sur les bancs! Départ de Sète
Amadeus
morutier de 1910 ayant travaillé 60 ans sur les bancs! Départ de Sète

Contact

Propriétaire ou skipper d’un bateau armé en navigation hauturière,
équipier à la recherche d’une expérience unique au long cours, participez à cette aventure unique!

Le formulaire ci-dessous permet d’obtenir plus de renseignements sur les navires participants ou les places d’équipiers disponibles, sans garantir en aucun cas un résultat de départ ou d’embarquement.

Par ailleurs, chaque bord se gère à sa façon.

Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×